see through me

A bit of my thoughts about life in general and things that keep it worth living...

24.9.06

piece of mind 04

Dialogue en Mono

“Salut, t’es là? Oui, c’est encore moi. Ça fait longtemps qu’on a pas parlé, hein? Ouais, ‘y a beaucoup de choses qui se passent, tu sais... je sais que tu savais, t’es toujours là pour me regarder non?”

“C’est bizzare… je peux même pas te décrire ce que je sens pour elle. C’est une émotion inexplicable. Tu sais, elle ne reste pas statique, elle bouge, dans toutes les directions, elle me creuse le coeur, tout droit jusqu’à mon âme… elle chatouille tout mon être. Ouais, elle devient un tumeur. Mais la difference, tu vois, normalement avec un tumeur, tu meurs… mais, avec ce tumeur, tu vis.”

“elle me donne une raison de vivre… une raison de continuer, de marcher jusqu’au bout du chemin. Je veux même pas courir, je veux juste marcher, pas à pas, avec elle dans mes bras… parceque, tu vois, elle devient ma vie… elle vit en moi.. et j’ai trouvé ma vie en elle. Une vie que j’ai révée depuis toujours, sans la vraiment savoir. Tu vois, tu sais jamais ce que la vie va te donner… une surprise après l’autre. Et elle est la plus grande surprise que ma vie m’a jamais donnée.”

“car, tu vois, l’amour n’a pas de sens quand tu donne un future. Tomber amoureux ne se conjugue pas au future, ni conditionel. Tu dis jamais ‘je tomberais amoureux de toi un jour’, non, tu dis, ‘je tombes amoureux…’. C’est ça qui m’est arrivé quelques temps après l’avoir rencontrée. Aucune prédiction. Une surprise.”

“pour moi, mon amour pour elle c’est comme… hmmm… comment te dire? Bon, tu sais que de temps en temps t’as une fleur qui pousse sur le trottoir? Elle s’arrête pas de pousser, de grandir, de vivre et elle va traverser toutes les barrières imaginables pour rester en vie. Et c’est ça en faite… c’est une fleur qui pousse sur le trottoir. Une rose, pas rouge, mais blanche. Une rose pure, sans prétention. Ouais, une rose blanche sera la plus appropriée. Elle va toujours vivre sur mon trottoir. Et je vais la garder avec tout mon coeur.”

“jusqu’à ce moment, la réalité ne nous gâte pas, tu vois… une condition qui nous sépare, qui met une espace entre nous, infranchissable. Mais dans la vie, les conditions changent et la réalité, c’est nous qui la faisons. Pour le moment, nôtre réalité existe seulement dans nôtre tête, dans nos mots… un monde qui existe en nous.”

“je l’aime… très fort. Si fort que je deviens souvent faible. C’est bizarre qu’une force si grande te donne une faiblesse si forte. C’est le balance de l’universe, peut-être.”

“un jour, je te dirais son nom… un nom qui m’énivre tous les jours, qui reste sur le bout de ma langue, qui dort dans les parois de mon âme.”

“en faite, je crois que tu peux deviner son nom… non? T’aurais dû m’ecouter plus attentivement…”

“je crois en elle, elle est ma vie, ma vie est en elle, et sans elle, il y aurait pas de vie pour moi. C’est une chose certaine.”

“bon, merci de m’avoir écouté… je reviendrai ici de toute façon. C’est le seul endroit où je peux te parler en privé.”

*a dialogue on a stair, while cityspotting...*

7 Comments:

  • At 10:34 PM, Blogger Diki Satya said…

    somse. amit-amit somse.

     
  • At 1:59 PM, Blogger Sheque said…

    Kalo istilah gue, Dik.
    Dia itu PONGAH binti CONGKAK bin ANGKUH!

     
  • At 2:07 PM, Blogger rangga said…

    ini orang2 kenapa yaaaa...

    jadi salah gueee? salah temen-temen gueeeeeeeee???

     
  • At 5:00 PM, Anonymous piéton said…

    enchanté monsieur... je fait le traduire pour ton amie, car elle veut bien te comprendre,... ça me plaît bien.

     
  • At 7:31 AM, Blogger rangga said…

    tout le plaisir est le mien, piéton... je peux savoir de quelle amie mutuelle qu'on parle, là? :)

     
  • At 8:37 AM, Anonymous piéton said…

    This comment has been removed by a blog administrator.

     
  • At 9:12 PM, Anonymous Anonymous said…

    Keep rockin' Sexy... ;)

     

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home

 
eXTReMe Tracker